Voyage en famille avec enfant en bas âge : les bons à savoir

Voyage en famille avec enfant en bas âge : les bons à savoir

Certes c’est plus compliqué, mais il n’en demeure pas moins que les voyages en famille avec enfant en bas âge sont possibles. Une aubaine notamment pour ceux qui viennent d’agrandir leur ménage. Mais bien évidemment, il faut quelques trucs et astuces pour que tout se passe bien. Voici quelques bons à savoir.

Préparer le repas de bébé en avance

Certes, dans les avions on vous donne souvent des collations, surtout s’il s’agit d’un voyage long-courrier. Mais attention, votre bébé a besoin d’une alimentation plus spécifique. Forte heureusement, il y a moyen de s’adapter. Il vous suffit de préparer en avance les biberons ou les bouillons de bébé. Et une fois en vol, vous pouvez demander à l’hôtesse de réchauffer un peu les plats.
Attention, bébé peut faire une crise quand les heures de son biberon ne sont pas respectées. Par conséquent, vous devez peut-être vous y prendre en avance pour demander le réchauffement des plats.

Quelques accessoires de mise pour la plage

Il est vrai que bébé a besoin d’être exposé un minimum au soleil pour que son système immunitaire se développe. Cependant, vous devez faire attention à bien jauger son niveau d’exposition pour éviter les problèmes de santés.
Bien évidemment, vous allez l’emmener avec vous à la plage pendant les séances de bronzages. Mais pour ce faire, encore faut-il avoir les bons accessoires. Sur le net, vous avez notamment des plateformes dédiées qui proposent des lunettes de soleil anti UV pour bébé, des chapeaux et des poussettes avec capotes extralarge pour les protéger.

Respecter les interdits alimentaires

Maman, quand vous allaitez, ce n’est pas parce que vous êtes en vacances que les interdits alimentaires ne s’appliquent pas. Les risques d’allergie restent les mêmes. Ainsi, vous devez avoir en amont les éventuels problèmes de votre bébé avant de partir. Les pédiatres peuvent faire des tests afin de détecter en avance certaines allergies.
En outre, sachez que certaines pathologies de ce genre sont héréditaires. Si le papa ne supporte pas les fruits de mer, évitez-les pendant les vacances pour ne pas être victime d’irruption cutanée alors que votre médecin traitant est à l’autre bout du monde.

Aucun commentaire

Ajoutez votre commentaire