Ce qu’il faut savoir sur l’assurance rapatriement

Ce qu’il faut savoir sur l’assurance rapatriement

Nous savons tous qu’en cas de problème à l’étranger, il est plus pratique d’avoir une assurance rapatriement à sa disposition. Elle le plus souvent comprise dans une assurance multirisque voyage, mais savons-nous vraiment comment elle marche, dans quelle situation la sortir ?

Les cas qui demandent un rapatriement

Cette assurance permet à son souscripteur de se faire rapatrier dans son pays d’origine en cas de : maladie, d’accident, de décès ou en cas de maladie, d’accident et de décès d’un proche. Selon le cas, le rapatriement peut se faire en voiture, en véhicule sanitaire, par avion…

Les garanties de l’assurance rapatriement

L’assurance rapatriement couvre plusieurs frais : l’hospitalisation, les médicaments, les frais de recherche et de secours si c’est nécessaire. Entre autres, elle peut s’étendre à la prise en charge du billet aller-retour d’un proche, le rapatriement des autres bénéficiaires (femme, enfants et animaux) ou bien l’accompagnement des enfants.

Entre assistance et assurance rapatriement

Il ne faut pas confondre assurance rapatriement et assistance rapatriement. L’assurance couvre seulement le côté financier et les remboursements, tandis que l’assistance prend en charge tout ce qui est organisation (recherche et secours, envoi de médicament, contact auprès de l’agence devoyages…). En général, l’assurance rapatriement contient une garantie d’assistance rapatriement.

Comment choisir son assurance rapatriement

Pour un voyage, de nombreux assureurs proposent l’assurance rapatriement en option ou en forfait. Les tarifs varient aussi d’un assureur à un autre, mais peuvent aussi varier selon les garanties incluses dans le contrat. Afin de choisir, renseignez-vous sur toutes les possibilités de garantie que l’assurance rapatriement renferme. Si vous avez d’autres extensions d’assurance (carte bancaire, assurance habitation…), vous pouvez relever les garanties qui vous couvriront encore même à l’étranger avec grâce à elles et ne plus les inclure dans l’assurance rapatriement.

Prendre en compte les exclusions

Avant de signer le contrat, il est aussi important de connaitre les exclusions et les limites de couverture. Certains pays ou les activités à risques ne sont pas couverts par exemple. Il faut aussi en connaitre l’étendue de la couverture concernant les proches.

Aucun commentaire

Ajoutez votre commentaire